C . A . G . E .
Citoyens Anti Gouvernement Envahissant -- Citizens Against Government Encroachment
 

 

 

 

C. A. G. E. vous souhaite la bienvenue!

Avez-vous remarqué qu’à chaque année les gouvernements créent de plus en plus de lois dictant aux gens quoi faire et ne pas faire ? Par exemple, saviez-vous que :

  • Après avoir conduit à la faillite plusieurs bars et restaurants en affichant des symboles d'interdiction de fumer, la Colombie-Britannique s’attaque maintenant à l'interdiction des « 5 à 7 » dans les bars et les restaurants à travers la province parce que cette pratique «encourage les gens à boire excessivement», selon le gouvernement de cette province. Ils ont déjà réussi, par là bas comme par ici, à interdire les « spéciaux » de boissons gratuites (2 pour 1).
  • Dernière mise à jour 17 novembre 2005 nous apprenons que le seuil permissible d'alcool pour prendre le volant pourrait passer de .08 à seulement .05.  Ceci pourrait signifier qu'une femme de 125 livres ne pourra pas conduire son véhicule après une seule consommation alcoolisée. 
  • Le gouvernement ontarien, quant à lui, veut forcer TOUS les cyclistes à porter les casques de sécurité, même si cela assure de faire chuter le nombre de personnes qui utilisent ce moyen de transport (par exemple, les Pays-bas ont le plus haut taux d’utilisation de la bicyclette per capita, mais aucune loi sur le port du casque de sécurité).
  • Le gouvernement fédéral du Canada a banni les gras trans, un ingrédient qui se retrouve dans beaucoup d’aliments à haute teneur en agents de conservation, plutôt que de donner aux gens le choix de consommer ou non ces aliments (à l’aide d’étiquettes préventives, par exemple).
  • Le gouvernement ontarien s'apprête à passer une loi d'interdiction de fumer autant dans les endroits publics que privés incluant les restaurants et les bars appartenant aux particuliers, les clubs privés et les Halles de la Légion Canadienne (note 1). Même le bar appelé « the Cigar Lounge » sera tenu de ne pas laisser les gens fumer une cigarette même s’ils affichent sur la porte d'entrée : « Nous acceptons les fumeurs, n’entrez pas si cela vous incommode ! »

Ces lois caractérisent ce que l’on appele « l’État Nourrice » (un gouvernement qui croit que ses citoyens sont trop stupides pour penser par eux-mêmes et faire leurs propres choix). L’État Nourrice passe des lois pour que les gens se protègent d’eux-mêmes, jugeant la population inapte à gérer leur propre vie. Attention : ce genre de gouvernement est à perpétuité et est très contagieux ! Alors, il ne devrait pas être surprenant qu’en 2005, le gouvernement du Québec veuille copier la loi de l’Ontario et proscrire le tabac dans tous les restaurants et bars appartenant à des particuliers, qu'importe l’impact économique que cela crée (note 2) . Bien sûr, quel que soit l’endroit, l’on peut s’attendre à ce que ces proscriptions soient suivies par d’autres telle que l'interdiction des « 5 à 7 ».

La quête pour une société parfaite dans laquelle les gens sont forcés de vivre comme le gouvernement l'entend, en implantant de plus en plus de lois (interdictions et obligations), mènera très vite à un monde dans lequel toute personne saine d’esprit ne voudra demeurer.

Chez C.A.G.E., nous croyons qu’il est temps de s’unir et de crier d’une seule et même voix : « Assez, c’est assez ! » Nous croyons en une société où les citoyens sont responsables d’eux-mêmes et libres de leurs choix. Être libre signifie d'accepter même les choix que nous n’approuvons pas, tant et aussi longtemps que personne ne soit volontairement blessé. Bien sûr, nous encourageons les gens à faire des choix éclairés et croyons que le rôle du gouvernement devrait se limiter à fournir aux gens l’information nécessaire pour les guider dans leurs choix, sans leur en imposer.

L’État Nourrice ne met pas ses priorités au bon endroit. C.A.G.E. constate un gros problème lorsque nous voyons nos taxes utilisées à des fins telle que l'embauche d’« agents anti-tabac », alors qu’il n’y a pas suffisamment d’inspecteurs pour s’assurer que les grandes corporations ne disposent pas de leurs déchets toxiques dans les rivières et que nous n’avons pas assez d’argent pour atteindre nos objectifs sur la pollution pour le Protocole de Kyoto ou encore, pour réparer les rues jonchées de nids de poule ou encore, loger les sans-abri. Nous voyons un problème lorsqu'on demande aux forces de l’ordre déjà surchargées, de pourchasser les cyclistes sans casques au lieu de consacrer leurs efforts sur les vrais criminels.

C.A.G.E. ne s’arrête pas seulement sur ces enjeux. Nous avons beaucoup de lois et de projets de loi à décrier afin de sauvegarder notre joie de vivre.

Il faut protéger et respecter le droit fondamental des adultes qui est de pouvoir faire leurs propres choix et vivre leur propre vie selon leurs propres critères.  Notre bataille en vaut la peine !  Nous vous invitons de prendre le temps de faire le tour de notre site et de vous y inscrire à la section: 

Inscription

Un bel hommage vous sera rendu une fois que votre inscription sera complétée.  Ne manquez pas de le lire et de le faire parvenir à tous ceux et celles à qui vous voulez rendre hommage à votre tour.   

 

Mise à jour juilet 2005 :

Note 1 : La loi a déjà été votée et sera en vigueur le 31 mai 2006

Note 2 : Nos prédictions étaient justes : le Québec a suivi l'Ontario, la loi a déjà été votée et sera en vigueur le 31 mai 2006.